Simine CHAPON
Bien-être et créativité des entrepreneurs indépendants
Simine CHAPON
Bien-être et créativité des entrepreneurs indépendants

De l’art de prendre en compte les cycles féminins dans son planning d’entrepreneure

Entrepreneurs indépendants

J’aborde ici un sujet sensible et tabou et m’adresse à vous mesdames particulièrement. Même si messieurs, êtes aussi les bienvenus car je sais que vous êtes de plus en plus nombreux, délicats et attentionnés envers ce moment si particulier que nous traversons. Souvent considéré comme un fardeau, surtout par nous les femmes, il est temps de changer et d'adoucir notre regard sur ce cycle de notre vie. Aussi, si nous voulons pouvoir exploiter notre énergie à son plus haut potentiel au service de notre activité, il est juste indispensable d’en tenir compte et de l'inclure même dans notre planning ! 
Dans cette période, nous sommes, il faut bien le reconnaître, un peu « ailleurs » dans la lune et pour cause, nous sommes reliés étroitement au cycle de la lune. Mais je ne m’attarderai pas sur cette dimension dans cet article. De ce fait, il peut arriver que l’on se cogne régulièrement, soit très irritable, à fleur de peau et plombée par la fatigue. Et pourtant, nous avons pris l’habitude de taire ces symptômes, car il faut bien assurer et être opérationnelle sur tous les plans personnels et professionnels ! Il n’y a pas de raisons ! Mais en fait si, il y en a plein !!

Comment le corps se manifeste en cette période ?

Grande fatigue

 Nous devons aller puiser très loin dans nos réserves pour mener un entretien, une réunion, une formation….Nous allons le faire et bien, mais à quel prix ! Nous allons peut-être mettre plusieurs jours à nous en remettre, car nous avons trop tiré sur "la corde". Nous avons l'avantage de gérer notre temps comme nous le souhaitons alors rien ne sert de forcer quand notre corps peine et ne nous réclame qu'une chose, du repos! Il en va de notre engagement et responsabilité envers nous-même de l'écouter. Je reconnais que ce n'est pas facile et moi-même, il m'arrive encore d'aller plus loin que ce que je devrais quand je suis prise dans "le feu" d'un dossier. Mais le temps que je croyais avoir gagné, je le perds le lendemain car cette fois mon corps ne répond plus de rien!

Les émotions nous submergent

Nous sommes vite débordées par nos émotions : par exemple, nous agacer ou nous mettre à pleurer pour un oui ou par non. Si ça arrive dans le cadre professionnel, cela peut nous donner un sentiment de culpabilité de ne pouvoir se contrôler et générer de l’incompréhension ou du jugement de la part des autres. Si l’on se sent proche de certains collègues, on peut leur confier ce moment, mais sinon dans un cadre plus formel, cela peut devenir plus compliqué à vivre. Se dire que c'est normal, c'est le fondement de notre féminité organique. On ne peut pas lutter et n'avons surtout pas à en avoir honte.  Aussi, cela impact non seulement sur notre physique mais aussi sur notre moral où l’on se sent souvent déprimé. Ce n’est donc pas rien ce qui se joue en nous sur le plan émotionnel, physique et psychique. C’est important d’en avoir conscience et ne pas le minimiser quoi qu'on en dise.

Comment inclure cette période dans notre quotidien ?

Ne pas prendre de rdv important

Dans la mesure du possible bien-sûr, il est mieux de ne pas se créer une pression supplémentaire en se fixant des rdv importants avec des clients ou potentiels clients, ou même des formations ou toutes démarches qui nécessitent de mener un groupe. Car dans ces moments on se sent vulnérable, donc ça me parait important de ne pas s’exposer à des situations où l’on risque de ne pas pouvoir être au meilleur de notre forme. Ou alors y parvenir mais au prix d’un très gros contre coup les jours suivants.

S’accorder une journée "off" le jour J

Cela, afin d’être en mode réception et n’avoir aucun effort à faire. Ou alors, ne faire que des choses qui nous font du bien : se reposer, dormir, méditer, lire un bon livre, prendre un bain bien chaud, se mettre une bouillote en buvant une bonne tisane de mélisse, se masser le ventre avec de l’huile essentielle de Romarin mélangée avec une huile végétale, regarder un bon film, aller marcher dans un parc et observer la beauté des arbres en fleur, appeler des amis, se faire masser….

Ne pas prendre de décisions importantes

Nous savons toutes combien nos émotions sont exacerbées en cette période. De plus, nous avons tendance à broyer davantage de noir que d’habitude. Ce n’est donc pas le moment de prendre des décisions importantes, car nous n’avons pas assez de recul et de calme intérieur. Nous risquons donc de regretter cette décision. 

En conclusion

Il est donc vraiment important de prendre d’autant mieux soin de nous durant ce moment sensible. Et surtout ne culpabilisez pas, ce n’est pas du temps perdu. Au contraire, vous autorisez votre corps à vivre à son rythme sans lui faire violence et de ce fait, vous le respectez. Je sais bien, nous n’avons pas appris à aller dans cette voie, mais il n’est jamais trop tard ! Alors mesdames, posez un regard plus doux et bienveillant sur vos cycles naturels. Profitez de cette occasion pour ralentir votre rythme, pour en faire un rituel de soin, d’écoute de soi et de reconnexion avec votre corps. Vous n’en serez que plus « regonflé » en énergie et déplacerez des montagnes dans votre activité ! Pour info, tous mes articles sont des thèmes que j'aborde en atelier:

https://app.simplebo.net/site/KuQNJyT7qFYqBpczY65arg/content/accompagnement-collectif

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.