Simine CHAPON
Bien-être et créativité des entrepreneurs indépendants
Simine CHAPON
Bien-être et créativité des entrepreneurs indépendants

De la nécessité de déconnecter pour les entrepreneurs

Entrepreneurs indépendants

Quand on travaille à son compte et souvent chez soi les premières années, se poser un cadre est un véritable apprentissage. Un des éléments  fondamentaux de ce cadre est, à mon avis, la déconnexion ! La déconnexion digitale, mentale, physique est juste indispensable pour préserver notre énergie sur la durée. Celle qui est la plus difficile à mon sens, est la digitale, surtout depuis le confinement. En effet, nous sommes constamment devant notre écran pour travailler notamment devant les réseaux sociaux qui sont devenus un outil incontournable à notre visibilité mais aussi très chronophage et énergivore. Cela crée comme une sorte de fébrilité et de dépendance. Du coup, on se connecte sans cesse aux réseaux sociaux ou boîtes mails alors qu’en fait, 2-3 fois dans la journée suffiraient largement (ex, matin, midi et fin d’après-midi). Et même quand on fait une pause de notre pc, on reste connecté à son téléphone portable pour les messages, jeux, etc …..D’où la nécessité de se poser un cadre. Alors comment faire concrètement pour déconnecter ?

Se fixer des limites et des rituels pour se structurer

De l’art de choisir ses moments de connexion

Par exemple, j’ai décidé de ne pas me connecter à mes  mails et aux réseaux sociaux avant d’avoir petit déjeuner et  fait ma séance de footing le matin. Je m’occupe d’abord de moi, de réveiller et d’activer mon énergie puis je me rends disponible au digital !

Dans le même esprit, le soir quand j’arrête de travailler entre 18h30 et 19h, je ne me connecte plus. Bon j’avoue parfois que je craque encore quand j’attends une réponse importante d’un client ou potentiel client, mais j’y travaille pour m’y tenir.

Car je sens vraiment la différence quand je me tiens à cette règle et l’inverse. Je me sens beaucoup plus détendue et sereine quand je n’ai pas cette préoccupation constante de me connecter à mon écran qui me vide de mon énergie. Et puis cela me permet d’être beaucoup plus disponible pour ma famille. D’ailleurs, mon fils de 9 ans, ne manque pas de me rappeler quand je ne tiens pas mon engagement envers moi-même. Les enfants sont de parfaits miroirs de nos petits travers comme de nos qualités d’ailleurs.

Se concentrer exclusivement sur sa tâche

 Pour cela, je m’aide de Pomodoro, une méthode que vous trouverez sur le web qui consiste à travailler 25 min sans interruption puis 5 min de pause et c’est reparti pour 25 min puis 5 min de pause…Cela aide vraiment à se concentrer et ne pas se faire happer par autre chose. Je constate souvent que je commence à avoir besoin de bouger au bout de 20-25 minutes naturellement donc la pause de 5 minutes arrive à point nommé. Aussi, je constate qu’en 5 min de pause, on peut faire beaucoup de choses : s’étirer, aller se faire chauffer un café ou tisane, aller regarder le ciel et les nuages à la fenêtre…Et finalement, c’est suffisant pour redémarrer quand ce temps de pause est bien exploité ! La limite de cette méthode, c'est qu'on peut avoir tendance à grignoter davantage car nous avons des pauses plus régulières.

Se changer les idées… vraiment !

La lecture hors professionnelle

Quand je finis de travailler ou quand je fais des pauses dans la journée, j’aime beaucoup lire. Or, je me suis rendu compte que la plupart de mes livres, aussi passionnants qu’ils soient, étaient en lien avec mon cœur de métier. Prenant conscience de cela, j’ai décidé d’aller sur Kindle, de repérer de nouveaux auteurs de fiction et emprunter ces livres à la bibliothèque. Car oui, quand on aime lire,  le porte monnaie peut vite "exploser" en achat de livres ! Au passage, je vous recommande Agnes Ledig, mon coup de cœur du moment. Beaucoup de finesse et de sensibilité dans son écriture qui traite d’un thème très actuel, la résilience ou la capacité de rebondir ! Je viens de "dévorer" 5 livres d’elle en 3 semaines ! Et cela me permet de m’échapper immédiatement de l’univers professionnel et de me mettre en mode "off" ! Idem en écoutant de la musique très régulièrement qui me transporte et me relaxe très rapidement.

Un coup de fils à un proche

Cela permet d’échanger de vive voix et se sortir du mode écran qui est très sollicitant pour les yeux, le mental et le corps qui reste immobile. Ces échanges permettent de partager notre journée, nos doutes, nos petites victoires et nous "regonflent" de confiance et d’énergie. C’est aussi l’occasion d’avoir des retours, des conseils et donc du recul quand on a trop « le nez dans le guidon ». 

S’aérer et recharger les "batteries"

Faire des exercices physiques

Ceux-là sont tellement importants. Le corps est tellement immobile et en position toute la journée qu’au bout d’un certain temps, ça ne respire plus très bien dans nos cellules. Alors il est nécessaire d’aérer et de faire circuler à nouveau l’énergie qui est notre carburant pour tout. Chacun peut en faire à son niveau. Le tout est de trouver ceux qui nous correspondent et les  instaurer comme des rituels.

Le matin, une fois que j’ai petit déjeuner et emmené mon fils à l’école, je vais courir 15-20 min au parc proche de chez moi. Puis quelques étirements et assouplissements, enfin je me relie consciemment aux arbres en y posant mes mains, cela m’apaise.

Et voilà le tout n’a duré que 30 minutes et me voilà requinquée pour démarrer ma journée !

Mais cela peut-être 20 minutes de méditation, de marche consciente, d’étirements doux (à l’aide de tutoriels, il y a en pleins sur le web), et pas obligatoirement le matin, mais le midi ou en fin de journée ! Bref chacun peut trouver son rythme et son type d’exercices physiques.

Aussi, on peut s’offrir des intermèdes quand on finit une séance en « visio », ne pas hésiter à bouger , à s’étirer, aller à la fenêtre, à marcher même dans son appartement. Car le corps est resté très statique durant 1 à 2 h non-stop et le mental, très concentré sur le sujet de la « visio ». La pause s’impose d’autant plus !

Et vivent les vertus de la sieste et de la respiration!

La sieste reste encore taboue dans notre société mais on y vient de plus en plus. Loin de la considérer comme de la perte de temps ou de la fainéantise, elle est un ingrédient indispensable pour intégrer toutes les informations reçues et traitées Aussi, elle donne l’occasion au cerveau et au corps de se reposer et donc de récurer parfois bien mieux qu’une nuit complète.

Je la pratique chaque jour dans la mesure du possible. Je sens maintenant à quel moment précisément mon énergie baisse ainsi que mes paupières…vers 14h30/15h00. Je m’accorde en général 20 minutes et c’est largement suffisant. Même si je ne m’endors pas, le simple fait d’être en position allongée me soulage la colonne vertébrale et mon cerveau relâche peu à peu le "tourbillon" de pensées ! Pour cela, je m’aide de la cohérence cardiaque qui consiste à respirer 5 sec. en inspirant et en expirant le tout durant 5 min, 3 fois dans la journée. Mais moi j’ai commencé par 1 minute et maintenant que le rituel est bien installé, je suis passée à 3 minutes. Se rendre attentif à sa respiration permet de calmer les pensées et d’apaiser le rythme cardiaque. L’application Respi-relax est très bien pour démarrer.

En conclusion...

Les pauses ne sont donc pas des pertes de temps comme on pourrait parfois l’imaginer. Au contraire, c’est dans ces moments où l’on ne pense plus au travail, que l’énergie et l’inspiration reviennent.

Parfois quand je bloque sur une situation, je la laisse en cours et vais faire autre chose. Quelques heures après voire quelques jours parfois, de nouvelles idées me viennent et la situation se débloque !

Alors chers entrepreneurs, n’hésitez plus à ralentir , à sortir et à vous connecter aux arbres que vous croisez. Offrez vous le temps de la déconnexion qui n’est autre que le temps de la reconnexion et l’écoute de soi, de son propre rythme ainsi que de ses besoins fondamentaux !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.